Les décors de l’église Saint-Pons

Un patrimoine haut en couleurs. Redonner à l’édifice néogothique toute la reconnaissance qu’il mérite.

L’église Saint-Pons occupe une place à part dans la ville par la qualité architecturale de la construction et surtout par l’importance des décors et des aménagements intérieurs qu’elle abrite. En effet, elle a conservé l’intégralité de ses peintures murales et de ses vitraux du XIXe siècle ainsi que son grand orgue. Elle constitue un témoignage unique tant dans l’évolution urbaine de Sommières que s’agissant de l’histoire de l’architecture et de l’histoire de l’art.

Bâtie au XIXe siècle, à l’emplacement d’une petite église romane, dans ce quartier de laville rive gauche, l’église paroissiale Saint-Pons possède une histoire originale. L’édifice d’origine survivra un temps aux péripéties des guerres de religion pendant lesquelles elle fut en partie détruite et utilisée comme temple. Rendue au culte catholique au XVIIe siècle, l’église fut restaurée à plusieurs reprises pour être finalement totalement reconstruite à la fin du XIXe siècle dans un style néogothique avec ses flèches de part et d’autre du portail au tympan sculpté et sa rosace au-dessus de l’entrée.

L’édifice actuel subit de nombreuses infiltrations endommageant les décors ntérieurs, les vitraux et l’orgue. Les premiers travaux de restauration de la façade (rosace et pignon) ont été entrepris en 2011. L’ effort doit être étendu à l’ensemble de l’édifice pour qu’il retrouve sa splendeur d’antan…

L’église Saint-Pons possède sans conteste une valeur éducative dont la restauration, qui fera l’objet de visites de chantier, concourra à faire redécouvrir au public l’importance du patrimoine qui l’entoure. Le projet porte sur la poursuite de la restauration complète de l’église (maçonneries, toiture) ainsi que des splendides peintures intérieures et de l’ensemble des vitraux. La demande de protection au titre des Monuments Historiques sera également faite.