Les archives municipales

Trésor de l‘histoire, les archives, longtemps réservées à quelques érudits, s’ouvrent enfin au public.

Avec ses 165 mètres linéaires de documents reflétant l’activité de la commune depuis le XIIIe siècle, les archives municipales de Sommières constituent un patrimoine à part entière.

Les archives sont regroupées en archives anciennes (antérieures à 1790), archives modernes (de 1790 à 1982) et en archives contemporaines (de 1983 à nos jours). L’accumulation des années et des siècles a créé notre patrimoine secret.

Les documents les plus anciens remontent aux XIIIe et XIVe siècles. On y trouve des lettres patentes, des reconnaissances féodales, des édits royaux, des registres paroissiaux, des registres des délibérations, des comptes de la communauté…

Plus près de nous, les archives regroupent les registres d’état-civil du XVIIe siècle à 1906, des textes, des plans relatifs à des travaux d’aménagement des écoles, de l’église, du château et du pont romain.

Depuis peu (2009) de gros efforts ont été entrepris pour leur conservation, leur préservation et leur mise en valeur. A cet effet, un local a été aménagé avec toutes les normes requises et une salle de lecture est désormais ouverte au public.

Un travail précieux de collecte, de conservation et de restauration des documents anciens, entrepris depuis plus de deux ans par l’archiviste de la ville, encourage la valorisation de ce patrimoine auprès du plus grand public.

Mais il reste encore beaucoup de tâches à accomplir, notamment la restauration des documents anciens et leur numérisation.